Faits saillants de la municipalité

Par Mireille Caron

0
115

Réunion régulière du 9 juillet 2018  – 8 citoyens présents

Changement dans la politique de location pour l’entreposage des bateaux dans la cale sèche 2017-2018 : Suite à des frais supplémentaires comme ceux de l’assurance et de la nécessité d’avoir un bateau accompagnateur pour la sécurité, une augmentation des coûts au pied linéaire sera de : résident 9,57 $ à 11 $, non-résident de 14,35 $ à 17 $, commercial résident 24,96 $ à 28 $ et l’ajout de la classe commerciale non résidente à 30 $. Monsieur le maire tient à expliquer que le coût est plus bas pour les résidents parce qu’une partie des coûts est déjà payée par le biais de leurs taxes. Une augmentation de 2 % par année a aussi été votée pour 2019 et 2020. Un membre du public soulève le point à savoir si les stationnements de la cale sèche seront aussi majorés, le conseil mentionne que le coût a été augmenté de 1 $ en début de saison.

Paiement d’une facture de pro Gestion : 3 810,75 $ seront payés pour leur dernier accompagnement dans un processus de recrutement.

Chargé de projet pour Destination Tadoussac : Démission de Dany Jomphe et embauche de Nadine Heppel qui est déjà en poste. Cette personne avait déjà passé l’entrevue comme agent de développement et était déjà une candidate intéressante.

Demande de la SDT pour un projet pilote de transport en commun : Une subvention de 50 000 $ a été reçue de la MRC, le 15 000 $ demandé à la municipalité a été accordé et sera pris dans le fonds de développement et 10 000 $ seront demandés à Tadoussac 2000.

Dossier CCU :

162, rue des Jésuites (édifice municipal) : Le remplacement de 3 fenêtres du côté nord, identiques à celles existantes, a été accepté.

113, rue Coupe-de-l’Islet — Microbrasserie de Tadoussac

Le conseil demande que :

• La terrasse face à la rue Coupe-de-l’Islet, la terrasse face à la rue du Bord-de-l’Eau et la terrasse donnant face au Pick Up Grillé respectent la demande de dérogation mineure autorisée par la résolution 2017 — 0139 (résolution du début).

• La fermeture temporaire de la terrasse du côté Coupe-de-l’Islet par des fenêtres en PVC de couleur blanche soit faite de manière temporaire et durant la période hivernale (comme les abris d’auto).

• Les barrotins tels que mentionnés dans leur demande soient installés.

• La partie inférieure de la terrasse face à la rue du Bord-de-l’Eau soit recouverte par de la végétation.

• Le banc surélevé sur la terrasse face au Pick Up Grillé soit démoli.

• Sur ce même côté, l’abri attenant au bâtiment principal soit démoli.

• Le nombre de places assises soit fourni et que le demandeur paye les cases de stationnements virtuels requises.

• Une demande de dérogation mineure soit déposée pour la rampe d’accès et pour la structure en bois servant à soutenir les plants de houblon (ceux qui sont déjà en place, ce qui ne fait pas l’unanimité parmi le conseil).

• Une demande de dérogation mineure soit aussi faite pour le prolongement du muret de pierres donnant face à la rue Coupe-de-l’Islet.

M. le maire souligne que ce dossier très lourd est traité à l’envers et apporte beaucoup de discussions, puisque les constructions ont été faites avant les demandes de permis. Il nous explique que la rampe a été construite trop proche du voisinage, ce qui oblige par la loi une demande de dérogation mineure et que la structure de houblon est différente de la demande initiale d’une simple clôture.

Règlement 252-2 modifiant le règlement 252 relatif au lotissement afin de modifier les conditions préalables à l’appropriation d’une opération cadastrale quant aux frais de parc ; la taxe sera majorée de 5 % à 10 %.

Climatiseur édifice municipal : Suite au G7, 2 équipements supplémentaires ont été acquis pour 4 300 $ + 690 $ pour l’installation payée à même les surplus d’édifice municipal.

Formation incendie officier non urbain : Robin Lepage, le nouvel agent d’intervention en sécurité civile et publique, sera ajouté à la formation de l’automne.

Correspondances

• Demande d’aide financière de 150 $ pour l’écriture d’une livre par Étienne Francis sur les églises de Tadoussac a été acceptée.

Le conseil mentionne que le budget des demandes d’aide financière non budgété devra être augmenté pour les années suivantes puisqu’il est déjà distribué en entier en juillet.

• Demande d’aide financière Gymkhana de Sacré-Cœur a été refusée par manque de fonds. Le conseil tient à prioriser les demandes venant de Tadoussac.

Question :

Une citoyenne demande si une problématique précédemment soulignée « avançait ». La problématique est que maintenant, deux autobus AML obstruent régulièrement l’entrée à la rue de la Cale-Sèche pour l’embarquement et le débarquement de ses passagers et que rouler dans la rue devient difficile, puisque les clients marchent paisiblement au centre de la rue vers le lieu de rencontre (au bout de la rue). La citoyenne souligne que ça peut durer de 10 à 15 minutes pour entrer dans la rue. Le conseil est conscient de la problématique et va faire une lettre pour minimiser l’engorgement. Des bollards vont être installés pour délimiter l’espace pour piétons, mais la recherche de produit moins cher allonge le temps de réalisation.

Stéphanie Tremblay (conseillère) demande que des panneaux d’indice de feu soient installés dans le village puisque le seul existant est à la sortie du traversier. Elle demande : un affichage vers les dunes, au lac et à l’entrée du village. Une demande sera faite à la Sopfeu.

Catherine Marck (conseillère) demande si les affiches de restrictions aux dunes seront bientôt installées. La directrice générale mentionne qu’il y a eu un retard dans le transport et que l’installation se fera bientôt. Une citoyenne souligne que cette loi ne devrait pas faire exception même pendant le Festival, puisque les campeurs s’étendent plus loin que le stationnement pavé, tel que demandé par l’événement.

M. le maire mentionne aussi qu’une rencontre a été faite avec des jeunes du village pour l’utilisation de moto-cross afin de discuter de la réglementation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom