Ensemble, protégeons les bélugas dans la baie Sainte-Marguerite

0
335

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent et sa périphérie font partie de l’habitat essentiel à la survie du béluga du Saint-Laurent. Cette population, qui est en voie de disparition, compte environ trois fois moins de veaux qu’il y a 20 ans et les mortalités de nouveau-nés et de femelles sont en hausse. Le fjord du Saguenay, entre son embouchure et la baie Saint-Marguerite, fait partie des endroits les plus utilisés par les troupeaux de femelles et de jeunes en été.
Chaque année, l’équipe de Parcs Canada étudie les bélugas à la baie Sainte-Marguerite en collaboration avec la Sépaq. Au total, plus de 1 600 heures d’observation ont été réalisées par les chercheurs depuis 2003. L’analyse des données montre que les bélugas y sont présents presque tous les jours en juillet et août et que la majorité des troupeaux y sont composés d’adultes, de jeunes et de nouveau-nés. Cette baie est un lieu idéal pour les femelles et leurs petits car les courants y sont moins forts et les eaux plus chaudes, conditions propices à la mise bas et à l’allaitement.
La présence assidue des bélugas dans cette baie et les activités essentielles qu’ils y pratiquent expliquent l’importance de protéger ce secteur. La protection des lieux critiques pour l’alimentation, la naissance et l’élevage des jeunes est indispensable au rétablissement de cette population.

Offrons aux bélugas un lieu de quiétude
Les connaissances acquises au fil des ans ont permis d’identifier une zone précise de la baie Sainte-Marguerite qui nécessite une plus grande protection. Les cartes suivantes indiquent la zone la plus fréquentée par les bélugas et les mesures adoptées pour protéger ce secteur. Ces mesures ont d’ailleurs été développées en collaboration avec les intervenants du milieu.
Du 21 juin au 21 septembre, les navigateurs doivent circuler hors de la zone indiquée en rouge, qu’ils soient à moteur ou à voile. Tel qu’indiqué sur la carte, les pêcheurs et les kayakistes doivent suivre un trajet précis lorsqu’ils accèdent à la baie, soit en longeant la côte afin de contourner la zone rouge. En plus de ces mesures, le Règlement sur les activités en mer s’applique en tout temps dans le parc marin. Pour plus d’information sur la réglementation en vigueur dans ce secteur, rendez-vous au
parcmarin.qc.ca.
La baie Sainte-Marguerite est reconnue comme un des meilleurs endroits pour observer les bélugas depuis la rive. Le belvédère du parc national du Fjord-du-Saguenay offre d’ailleurs un point de vue exceptionnel sur cet habitat et les comportements naturels de ces magnifiques animaux.
Pour les 20 ans du parc marin, offrons un cadeau aux bélugas et respectons leur tranquillité : utilisons les zones désignées et observons-les de la rive!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom