Les résultats du premier sondage

Par Marilyne Gagné

0
600

D’abord, nous remercions toutes les personnes qui ont pris le temps de répondre à notre premier sondage qui se voulait d’abord indicateur pour le nouveau conseil afin de l’aider à prioriser et à avancer certains dossiers. C’est aussi une façon de prendre individuellement, puis collectivement un temps de réflexion consacré à l’avenir de notre village.

En plus des réponses à cocher, 15 personnes ont pris le temps d’écrire des commentaires soit pour bonifier leurs réponses ou soit pour critiquer ce premier sondage. Nous les remercions d’avoir pris le temps d’écrire ces quelques lignes supplémentaires.

Pour répondre aux critiques que nous avons reçues, il est important d’apporter des éclaircissements sur le pourquoi du comment.   Certaines personnes croient que notre sondage a été conçu de façon à orienter certaines réponses plutôt que d’autres, que les choix étaient limités pour représenter les préoccupations des instigateurs du sondage, que les réponses étaient ciblées ou que c’est le conseil municipal qui nous a demandé de sonder les gens.

Premièrement, vous savez sûrement que l’équipe qui travaille à réaliser le journal communautaire tous les mois est très petite et non rémunérée. Il y a donc un temps plus limité aux rencontres de groupe. Il était effectivement un peu risqué de faire un tel sondage à cause des erreurs qu’il pourrait y avoir et parce que les gens qui y répondent peuvent être très critiques. Nous n’y avons pas échappé. Mais qui ne fait rien n’a rien. Nous avons pris le risque.

Deuxièmement, ce n’était pas un mandat donné par le conseil municipal, mais le maire a effectivement été consulté. Pourquoi ? Pour s’assurer que les choix reflètent les questionnements du conseil. Nous voulions un sondage qui apporte à ce dernier, une réflexion sur des choses réalisables à court terme. Les choix qui ont été proposés ne sont pas nouveaux. Ce sont pour certains des dossiers qui dorment et qu’il faut peut-être enfin réveiller selon vos priorités. De plus, la mission du journal, dans son indépendance, doit servir l’ensemble de la communauté.

Et troisièmement, la section -commentaires- laissait place à des idées ou dossiers qui n’étaient pas proposés dans les choix, ce que quelques personnes ont fait en prenant le temps de les écrire.

Un des commentaires nous demandait pourquoi ne pas avoir mis les dunes dans les choix de développement économique. Le dossier des dunes est inévitablement une priorité pour le conseil municipal et c’est la raison pour laquelle nous ne l’avons pas ajouté. Selon l’orientation choisie par le conseil, vous serez peut-être sondés dans un prochain journal.

Bien que ce premier sondage ne fut pas parfait, nous espérons que vous trouverez les résultats pertinents dont voici un résumé.  Pour les résultats complets, visitez le site Web du journal, onglet sondage.

Résultats

Total de sondages reçus : 146
Résidents : 85
Résidents saisonniers : 15
Travailleurs résidant à l’extérieur : 7
Visiteurs : 33
Personnes ayant un commerce : 6

Au niveau du développement économique, deux dossiers sont communs à toutes les catégories de répondants :
– Allonger la saison touristique
– Améliorer l’aménagement urbain du centre du village.

Développer le tourisme hivernal fait partie des priorités de quatre catégories sauf celle des propriétaires de commerces. D’ailleurs, trop peu de gens ont répondu dans cette catégorie-ci pour pouvoir émettre une conclusion qui les concerne.

Pour les résidents, mettre de l’avant la richesse historique de Tadoussac serait aussi à prioriser.

Pour le développement social, trois dossiers sortent davantage du lot :
– Offrir des infrastructures de loisirs permettant d’offrir plus d’activités aux résidents
– Créer plus d’incitatifs pour attirer les nouvelles familles
– Aménager la piste cyclable vers les dunes.

DEVELOPPEMENT

ECONOMIQUE

Total de sondages reçus : 146

résidents résidents
saisonniers
travailleurs résidant à l’extérieur visiteurs personnes ayant un commerce Toutes catégories confondues
Nombre de répondants  58% 10% 5% 23% 4% 100%
Allonger la saison touristique 81 % 60 % 71 % 55 % 67 % 71 %
Réaliser la gare maritime 42 % 40 % 14 % 24 % 0 % 34 %
Développer le tourisme hivernal 80 % 93 % 71 % 79 % 33 % 78 %
Devenir une destination
culturelle reconnue
40 % 40 % 57 % 45 % 50 % 42 %
Miser sur les croisières
internationales
39 % 27 % 14 % 27 % 0 % 32 %
Se positionner en tant que village vert et faire des gestes concrets en ce sens 26 % 53 % 57 % 36 % 50 % 34 %
Trouver des logements pour les travailleurs saisonniers 40 % 40 % 29 % 27 % 33 % 36 %
Maintenir le membership du Club des plus belles Baies du monde 39 % 67 % 29 % 61 % 83 % 48 %
Mettre de l’avant la richesse historique de Tadoussac 47 % 47 % 57 % 30 % 50 % 44 %
Améliorer l’aménagement urbain du centre du village pour une meilleure circulation
automobile et piétonnière
44 % 53 % 71 % 70 % 67 % 53 %

 

DÉVELOPPEMENT SOCIAL résidents résidents saisonniers travailleurs résidant à l’extérieur visiteurs personnes ayant un commerce Toutes catégories confondues
Nombre de répondants 58% 10% 5% 23% 4% 100%
Offrir des infrastructures de loisirs permettant d’offrir plus d’activités aux résidents 79 % 67 % 57 % 76 % 67 % 75 %
Développer les services aux ainés 46 % 60 % 57 % 24 % 50 % 43 %
Aménager une résidence pour les ainés, ex : le Foyer Mgr Gendron aux Bergeronnes. 42 % 33 % 14 % 30 % 0 % 36 %
Offrir des logements abordables pour les nouvelles familles 59 % 40 % 86 % 55 % 50 % 57 %
Créer plus d’incitatifs pour attirer les nouvelles familles 67 % 80 % 29 % 76 % 100 % 70 %
Améliorer la bibliothèque et la salle d’entrainement 49 % 53 % 57 % 30 % 33 % 45 %
Instaurer un transport en commun l’été pour les résidents et visiteurs 49 % 60 % 57 % 67 % 83 % 56 %
Aménager la piste cyclable vers les dunes 65 % 93 % 100 % 64 % 50 % 68 %

 

résidents résidents saisonniers travailleurs résidant à l’extérieur visiteurs personnes ayant un commerce Toutes catégories confondues
Nombre de répondants 85 – 58% 15 – 10% 7 – 5% 33 – 23% 6 – 4% 146 – 100%
Tadoussac Nature 48 % 80 % 86 % 67 % 67 % 58 %
Tadoussac Diversifié 49 % 27 % 14 % 33 % 33 % 40 %
Tadoussac plus calme 2 % 0 % 0 % 0 % 0 % 1 %

Certains commentaires reçus

• Je crois que les croisières internationales ont, avec le temps, un effet de levier et permettent ainsi la réalisation de projets tentaculaires. La population en bénéficiera.

• Je suis pour un Tadoussac nature ET diversifié. Il faut encourager l’entrepreneuriat responsable. Il y a plusieurs beaux projets qui ne se concrétisent pas par manque de soutien de la communauté. Au final, ce sont des gens qui auraient pu s’installer dans le coin qui quittent la région.

• … miser sur la nature et le développement durable, mais aussi bâtir une économie plus diversifiée et un tourisme plus diversifié aussi. Les baleines ne sont pas notre seule ressource. On devrait investir pour améliorer nos autres activités : les dunes, le terrain de golf, la plage, les liens entre les différentes parties du village, faire vivre Tadoussac comme destination culturelle tout l’été aussi. Faire attention de ne pas construire n’importe quoi n’importe où.

• Penser à devenir plus autonome ou autosuffisant. Se demander ce que Tadoussac pourrait développer comme moteur économique, comme nouvelle spécialité. Créer des commodités pour des constructions modèles plus écologiques et autonomes (ex : géonefs  -earthships-, mini-maisons…). Peut-être développer un tourisme qui à l’intérêt de voir un village dans une vision autonome, écologique et culturelle. Le village doit assumer son économie touristique et achalandée. Créer une zone où la musique serait tolérée puisque ça fait partie du développement culturel et l’on doit divertir les touristes et futurs résidents si on souhaite les garder plus longtemps. Si le village souhaite plutôt dormir, l’économie fera la même chose !

• En région le tourisme demeure la principale ressource. C’est sur elle qu’il faut miser.

• Pour les derniers énoncés, je suis à la fois pour Tadoussac Nature, mais il faut aussi diversifier l’économie trop mono-industrie excursions. Merci !

• Il faut boycotter le monopole d’AML, que de nouvelles petites compagnies de croisières puissent avoir leur part du marché elles aussi. Instaurer des locations de vélos serait une bonne chose. Mettre en place un système de compost dans le village.

• Tadoussac… depuis ma première visite en 87 et durant toutes les années où j’y ai habité 1993-2002, ce village unique de par son environnement et ses citoyens mérite mieux que de se vider de ses habitants… Tadou mérite mieux aussi que d’être un village d’été ou un monopole de croisiériste qui fait la pluie et le beau temps… il est temps de diversifier l’offre d’activités estivales avec autre chose que les bateaux de baleines… Des bateaux proposant autre chose méritent un droit d’accès au quai, et les activités comme les simples croisières à la voile ou la plongée sous-marine devraient être possible. De plus, le village doit trouver le moyen de mettre en avant la richesse du patrimoine historique et culturel et également promouvoir tous les charmes de l’hiver. Je ne crois pas au tourisme de masse axé sur un seul but : les croisières aux baleines. Non, je crois qu’il faut savoir se construire une clientèle de fidèles habitués pour tous les autres trésors du village, le lac, les dunes, les balades le long du fleuve, les activités aquatiques, les activités hivernales et trouver des moyens de faire vivre un des joyaux du Québec à l’année. Le devoir des dirigeants de ce village est de remettre Tadoussac sur la map des destinations privilégiées à l’année et de promouvoir la plus grande richesse du village : son environnement exceptionnel autant en été que durant les autres saisons.

• La dernière question polarise les trois axes que je crois importantes. Moi, je suis pour un Tadoussac qui se souvient que notre lien avec la nature, notre histoire et notre développement doit être intégré. Je ne suis pas contente de devoir choisir une réponse trop simple.

• … En fait, surtout le premier et une partie du second ! On doit diversifier notre économie, mais pas à n’importe quel prix et n’importe comment. Il faut être imaginatif et actuel, en respect de l’environnement et voir comment on peut utiliser cette vague mondiale pour créer notre image ! Les visiteurs n’attendent-ils pas déjà d’un endroit où on montre à des géants au pied d’argile à être plus propre que propre, plus vert que vert ? Protéger notre ressource, la nature, et montrer à la terre entière que l’écologie compte pour nous aussi. Plus d’emballages qui ne sont plus recyclables ou compostables, une épicerie qui offre plus de produits en vrac (exit les patates douces dans du plastique !)

• Amener le plus de gens qui sont prêts à investir à Tadoussac et leur faciliter l’accès a la propriété en donnant des congés de taxes ou une diminution pour les attirer comme d’autres l’ont fait.

• Une économie axée sur le tourisme oui, mais aussi il faudrait se libérer de la mentalité du chômage et viser des occasions d’affaires qui permettraient du travail à l’année. Un peu comme la microbrasserie. Ça stimulerait l’économie générale du village. Avec un peu plus de gens qui pourraient y vivre à l’année. Beaucoup de grandes entreprises offrent du télétravail à leurs employés. Pourquoi ne pourrions-nous pas miser sur cette option ? Par exemple en bâtissant des espaces de bureaux locatifs avec quelques services pour ce type de personnes.

Merci pour vos commentaires constructifs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom