Suite Rétrospective 2017

0
207

Souffle de baleine

D’une idée née dans les années 70, Catherine Marck décide de partir en juin dernier, bien enfourchée sur le bout dehors du Rebeca (voilier de Raoul), pour faire la cueillette de souffle de baleines tous les soirs après l’apéro.   Accompagnée d’une légende bien illustrée, les petites bouteilles de souffle se retrouvent sur le marché pour faire rigoler un peu nos touristes trop souvent pris dans un tourbillon de souvenirs made in China. Un beau produit 100 % Tadoussacien dont vous pourrez encore vanter les vertus à la prochaine saison touristique : saviez-vous qu’une petite dose d’imagination et d’humour c’est bon pour la santé ?


Bilan Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord 2017

La 9e édition du Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord s’est déroulée du 21 au 24 septembre 2017. La programmation comprenait une quinzaine d’activités liées à l’observation et la découverte de la faune aviaire dont le pôle central se situait à Tadoussac. Le pôle d’activités au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes a également été reconduit pour une troisième année consécutive. De plus, dans l’optique de la bonification de la programmation, le festival a eu pour la première fois une durée de 4 jours, plutôt que 3, en débutant le jeudi matin, plutôt que le vendredi après-midi.

Cette année, le président d’honneur et porte-parole du festival a été l’auteur-compositeur-interprète Damien Robitaille. M. Robitaille est un ornithologue amateur depuis son enfance et un passionné d’oiseaux qui découvrait le secteur de Tadoussac à l’automne pour la première fois. Ce dernier, qui a bien aimé l’expérience tadoussacienne, a pris son rôle au sérieux en accordant des entrevues à la radio et parlant même du festival lors de son passage à la populaire émission de télévision Tout le monde en parle !!

L’équipe de l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac évalue que près de 900 personnes ont participé à au moins une activité du festival, dont près de 75 personnes à Pointe-aux-Outardes. De ce nombre, il est estimé qu’entre 500 et 600 personnes provenant de l’extérieur de la région se sont déplacées à Tadoussac expressément pour cet événement. La participation par activité est présentée dans le tableau 1.

Dans le cadre de la bonification de la programmation, une activité d’interprétation des nyctales a été ajoutée le jeudi soir en collaboration avec le Parc national du Fjord-du-Saguenay et a attirée 24 visiteurs sur une capacité de 30. L’achalandage totale pour l’activité d’interprétation a été de 173 personnes, soit près du double par rapport à l’édition 2016 (89 personnes). Pour ce qui est des excursions aux oiseaux marins avec les croisières Neptune, les participants et les oiseaux ont encore une fois été au rendez-vous. Cette année, 5 croisières plutôt que 4 ont été offertes. En termes de réservation, les croisières ont connu une augmentation de l’ordre de 15% par rapport à l’édition 2016, qui était une année record.

Quant à l’origine des visiteurs, une compilation a pu être faite en se basant sur les réservations effectuées pour les croisières aux oiseaux pélagiques (voir graphique). Selon ces données, 97% des visiteurs recensés provenaient de l’extérieur de la Côte-Nord. De plus, 5 visiteurs provenaient de l’extérieur du Québec, soit de l’Ontario (3) et de la France (2). 58% des participants aux croisières provenaient d’une région située à plus de 300 km de Tadoussac.

Plusieurs ornithologues (estimation de 100 personnes) ont aussi prolongé leur séjour pour une période variant de 2 à 5 jours. Les retombées économiques de la venue de ces visiteurs sont estimées à plus de 100 000$ pour la région (en se basant sur des dépenses individuelles de 225$ pour le week-end). À la lumière de ces résultats, il semble que l’engouement pour le festival auprès d’ornithologues provenant de diverses régions du Québec se développe à chaque édition.

L’OOT tient à remercier ses partenaires majeurs qui ont contribués au succès du festival : la Municipalité de Tadoussac, le Regroupement QuébecOiseaux, les Croisières Neptune, l’Hotel Tadoussac, le restaurant-bistro Chez Mathilde, Hydro-Québec, la SADC de la Haute-Côte-Nord, la boulangerie À l’emportée ainsi que le Festival de la Chanson de Tadoussac.

Collaborateur : Pascal Côté


Salle des loisirs

La directrice des loisirs a quitté mais le bâtiment a été retapé. Bien que les colonnes ne sont pas idéales dans la salle communautaire, la structure a été solidifiée, la fondation étanchée et l’électricité améliorée pour redonner encore plusieurs belles années à ce bâtiment à l’aspect plutôt désolant.


Dossier Route 138

Dans le 3e numéro du journal, plus précisément dans l’article du dossier du réaménagement de la route 138, nous avons omis d’indiquer les montants de taxes pour les immeubles suivants :

• la maison de Mme Édith Savard : 3 075,51 $

• 7 logements (ancien poste de police), tous loués, appartenant à MM. François Therrien et Ken Gagné : 8 237,69 $

• le café du Fjord et l’Auberge de Jeunesse appartenant à M. André Tremblay : 29 578,30 $

Merci de votre compréhension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom