Exploit réussi

Par Dédé Troubley

0
205

Une expérience attendue depuis longtemps par Dédé

Ce samedi 17 février 2018, pendant que nous étions tous rivés sur le petit écran pour visionner les olympiques et les prouesses accomplies, trois gars bien ordinaires ont réussi ici tout un exploit. Du jamais vu dans 43 ans d’histoire de l’Eau Berge.

Greg Cowan, aventurier aux multiples talents de Baie-Sainte-Catherine, était accompagné de Louis Pelletier des Laurentides, jeune retraité et amoureux de la nature ayant à son crédit 46 sommets aux USA ainsi que la descente en canoë des rivières Rupert, Natashquan, Romaine, Georges et Petit Mécatina. Le trio était complété par le plus jeune (57 ans), Richard Maheux, adepte de l’Eau Berge et du bar depuis 26 ans.

Très tôt le matin vers 7 h 30, ils sont partis en raquette de Sacré-Cœur, Rang Saint-George, où la route déneigée s’arrête chez Andrée Hardy, pour rejoindre Tadoussac par le Sentier du Fjord. Ce dernier étant vierge, n’ayant pas été foulé de l’hiver, ils en ont trimé pour franchir 19,4 km en un temps de 11 h 23 min. Ce n’est pas sans anxiété que Trudy et Dédé se sont inquiétés après que la noirceur fût venue. Félicitations !

Leçon à tirer : ce tronçon se fait par du monde bien décidé. Par contre, avec un refuge à Cap de la Boule ouvert et un court transport en motoneige jusqu’à l’entrée du sentier, ça pourrait devenir accessible au monde ordinaire. Avec un peu de publicité, peut-on penser en faire une activité rentable pour combler une petite partie du trou noir ? Y a-t-il quelqu’un dans le milieu qui voudrait le développer ? L’Eau Berge, le Chantmartin, le Domaine des Dunes et quelques AIRB&B ont les infrastructures de base pour l’accueil. Cinq sorties bien encadrées par année veut peut-être dire deux semaines de moins à subir le trou noir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom