Nos jeunes aux études

Par Joëlle Pierre

0
156

Bonjour Maxim, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Maxim Boulianne et je suis la fille ainée de Mireille Pineault. Je suis née à Tadoussac et j’ai toujours vécu à Tadoussac. Quand j’ai fini mon secondaire V en juin 2017, j’ai décidé d’aller aux études en arts visuels à Chicoutimi.

Je ne sais pas si après mes deux ans de DEC, je vais continuer dans cette branche et aller à l’université (Chicoutimi ou Québec), ou changer et faire un autre DEC en technique animalière, car j’aime beaucoup les animaux et m’en occuper. Ce sera alors trois autres années de DEC à Saint Félicien.

Comment te sens-tu au CÉGEP ?

Je n’aime pas vraiment le Cégep, car je ne me sens pas proche des professeurs et il y a beaucoup trop d’étudiants à mon goût. Il y a vraiment trop de monde pour moi. J’étais habituée à un village et à une petite polyvalente.

Par contre, comme il y a beaucoup de monde, tu peux faire tes affaires tranquilles, sans te soucier des autres.

Veux-tu nous parler de la polyvalente des Berges ?

Moi, j’ai vraiment aimé cela, car c’est une petite polyvalente, on se connaît tous et les professeurs nous connaissent. C’était très intime. Ce qui est dur au secondaire, c’est que si tu n’es pas populaire, tu peux ressentir un sentiment de rejet.

Est-ce que l’adaptation a été difficile ?

Oui l’adaptation a été difficile et je me sens seule parfois. Il y a des semaines ou j’emporte mon chat avec moi pour qu’il me tienne compagnie. Comme j’ai deux chats à la maison, j’en prends un, comme en garde partagée, car sinon le deuxième s’ennuie et devient dépressif ! Comme je n’ai pas beaucoup d’amis au Cegep, j’ai le temps pour étudier.

Ce que j’aime au Cégep c’est qu’il y a plus d’opportunités en sport et en culture, car moi j’aime le sport même si je ne pratique pas un sport en particulier. Le cinéma est pas mal plus accessible.

Où loges-tu pendant tes études ?  

Je suis chanceuse, car j’ai un petit loft pour moi toute seule. Ce n’est pas trop cher (420 $ chauffé éclairé) et je peux me faire de la cuisine, car j’aime bien cuisiner. C’est vraiment le fun de faire de la cuisine et parfois j’emporte des plats de chez nous, car je rentre presque toutes les semaines à Tadoussac.

Combien êtes-vous dans ton groupe ?

Au début on était 40, mais là il y a eu trois abandons jusqu’ici.

Et les transports ?

J’ai passé mon permis l’an passé et j’ai pu conduire beaucoup pendant mon temporaire alors je suis à l’aise pour conduire et j’ai ma propre voiture ce qui facilite mes déplacements. Par contre le stationnement sur le terrain du Cégep coûte cher et il faut le budgéter (150 $ pour une vignette rouge). Quand je voyage la fin de semaine, je partage les frais avec d’autres étudiants donc je n’ai pas de problème pour revenir souvent.

Travailles-tu durant l’été :

Oui, j’ai travaillé au restaurant Le Bateau de mes parents cet été et j’ai vraiment aimé cela. J’aime avoir mon argent et ramasser mon argent durant tout l’été.

As-tu quelque chose à rajouter ?

Moi, j’aimerais beaucoup revenir vivre à Tadoussac, car j’aime vraiment mon village. J’aimerais revenir en région ; d’ailleurs j’y reviens presque toutes les fins de semaine, sinon je m’ennuie de mon village.

Tadoussac, c’est vraiment une belle place pour travailler l’été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom