Capitaine Olsen et Hefeweizen

Par Shawn Thompson

0
237

QUAND UN CAPITAINE NORVÉGIEN RENCONTRE UNE BIÈRE ALLEMANDE…

Non, l’ancêtre des Olsen n’était pas Allemand. Par contre, le capitaine et la bière en question sont tous deux immigrants nord-européens et aïeux de progénitures québécoises. Je dirais même plus, tadoussaciennes ! Le fait que la boisson ait adopté un nom de famille bien d’ici n’est que le fruit d’une heureuse rencontre entre deux descendants locaux…

Le nom Olsen est formé de Ol (e), un prénom scandinave, et sen, c’est-à-dire « fils ». La légende veut que le premier Olsen à mettre le pied sur la plage de Tadoussac soit un navigateur norvégien qui avait quitté son bateau à la nage. Il a décidé de s’établir, marier une fille d’ici et devenir capitaine. De nos jours, les statistiques nous disent qu’une des plus grandes concentrations d’Olsen au Québec se situe dans notre région (33 personnes), dont une bonne vingtaine dans notre village.

Et la bière ? L’appellation Hefeweizen (prononcer « hé-fuh-veyt-sssenn ») se traduit littéralement par levure (hefe) et blé (weizen). Nous pouvons retracer l’origine de cette bière au sud-est de l’Allemagne, dans l’état de la Bavière, où les résidus trouvés dans une amphore découverte en 1934 suggèrent qu’on brassait son ancêtre, une bière de blé, il y a 2 800 ans.

Malgré tout, mes recherches limitées ne m’ont pas permis de déterminer l’âge exact du nom de famille Olsen… mais bon.

Cette variété de bière est membre de la famille des Weißbier (prononcer « vayss-bir »), ou bière blanche allemande, à ne pas confondre avec les bières blanches de Belgique ou des Pays-Bas. Elle se caractérise par une recette au pourcentage élevé de froment (blé) malté et parce qu’elle n’est pas filtrée, elle obtient une couleur claire dorée et naturellement trouble, attribuable aux levures et protéines encore présentes. Peu amères et relativement faibles en alcool (4,5 % dans notre cas) les Hefeweizen ont un goût typiquement doux, développant des arômes de banane, clou de girofle et même de gomme balloune pour certaines.

Mais pourquoi cette bière s’appelle-t-elle Capitaine Olsen ? Dans le fond, c’est bien simple. Dès que nous avions peaufiné la recette cet été, elle est devenue la bière préférée de Gilbert Olsen, voisin, adepte et fidèle client de la Microbrasserie Tadoussac. Et le reste, c’est de l’histoire.

Pour goûter à la Capitaine Olsen ou à une dizaine d’autres bières brassées sur place, la Microbrasserie de Tadoussac est ouverte 7 jours sur 7. Venez nous voir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom