L’Hôtel Tadoussac

À chaque mois, le journal vous présente une entreprise et donne la parole à un entrepreneur

0
205

Emblème incontestable de Tadoussac, l’Hôtel Tadoussac est l’un des plus importants employeurs saisonniers de la région.

Nom du propriétaire : FCMC (First Canadian Management Corporation)
Nombre d’années en opération : 75 pour l’hôtel actuel et 153 ans depuis le premier hôtel construit en 1864
Nature de l’entreprise : Hôtellerie et Restauration
Nb d’employés saisonniers : 100
Nb d’employés à l’année : 6
Directrice générale : Mme Tina Tremblay, depuis 17 ans, de 2000 à maintenant et contrôleur de 1985 à 1999.

Le premier Hôtel Tadoussac fut construit en 1864 par  la Compagnie de l’hôtel et des bains de mer de Tadoussac (Tadoussac and Sea Bathing Co.), propriété d’hommes d’affaires de Québec et de Montréal. Il comptait une large façade de douze fenêtres et trois étages. En 1879, il fut vendu pour 12 000,00 $. Sa première rénovation complète eut lieu en 1888. À l’automne 1941, étant jugé vétuste, l’hôtel fut démoli et reconstruit en 1942 sous la gouverne de monsieur William Hugh Coverdale, président de la compagnie Canada Steamship Lines. Les bateaux blancs  y amenaient des croisiéristes en provenance des Grands Lacs, y faisant une halte avant de se rendre à Chicoutimi.

L’hôtel restera fermé en 1967 et sera racheté et opéré par des québécois dont monsieur Adolphe Mongrain jusqu’en 1983.

En janvier 1984, la famille Dufour de l’Isle-aux-Coudres se porta acquéreur de l’Hôtel Tadoussac et entreprit une rénovation complète des chambres de l’établissement.

En 2000, la famille Dufour céda les opérations de ses hôtels et de sa flotte maritime au Groupe Dufour. Cette même année, le Groupe Dufour investit 1 million de dollars pour la mise à niveau de l’hôtel.

En mai 2005, l’Hôtel Tadoussac devient la propriété de Canadian Hotel Income Properties (CHIP) REIT.

En 2008, l’hôtel est vendu à bcIMC et SilverBirch Hôtels & Centres de villégiature est la structure administrative qui chapeaute la gestion des hôtels.

Le 10 juillet 2014, l’Hôtel Tadoussac devient  la propriété de First Canadian Management Corporation.

Source: Wikipedia et Mme Tina Tremblay



Entrevue avec Mme Tina Tremblay

directrice générale de l’hôtel Tadoussac

À la veille de la fermeture de l’hôtel pour la saison, est-ce que 2017 aura été meilleure que les saisons précédentes?

Bonne saison 2017, comparable aux dernières années sauf pour le mois de juillet où l’occupation a été plus importante.

La clientèle individuelle a été à la hausse et s’explique par :
la belle température, la valeur du dollar comparativement à l’euro, le Canada est considéré comme un pays sécuritaire, le 375e  de Montréal et 150e du Canada (un pourcentage important de notre clientèle vient de l’Europe; Tadoussac étant considéré comme destination pour les européens et les activités de commercialisation ont été importantes pour ces évènements). Nous avons fourni plus de dépliants à la maison du tourisme à Montréal en 2017.

Depuis l’étude qui avait été réalisée pour voir la possibilité d’ouvrir l’hôtel à l’année, est-ce que les propriétaires actuels ont toujours cette vision d’opérer l’hôtel sur 4 saisons?

C’est une vision que j’ai travaillée en 2011 et présentée aux anciens propriétaires. C’est un dossier qui cheminait petit à petit. Avec les nouveaux propriétaires, je ne suis pas très avancée dans cette vision.

Selon vous, quelle est la plus grande difficulté que rencontrent les entreprises à Tadoussac?

La saisonnalité qui amène certaines difficultés (recrutement – accroître la profitabilité pour augmenter les investissements, la croissance et les efforts de commercialisation).

Selon vous, quel est le plus gros défi à relever pour que l’économie de Tadoussac demeure forte dans le temps?

Le manque criant de main d’œuvre, les investissements et la commercialisation. Ayant une clientèle internationale importante, nous sommes en concurrence avec le monde. Les acquis et la croissance passe par la commercialisation. De plus, il y a seulement le mois d’août qui est très achalandé. Il y a de la place à recevoir plus de clientèle durant les autres mois, particulièrement en mai, juin et octobre.

Comme l’hôtel Tadoussac est l’un des plus gros employeurs de Tadoussac, quels seraient, selon vous, le ou les dossiers prioritaires que le nouveau conseil municipal devrait mettre en place à court terme?

  • La mise à niveau de ses structures d’accueil.
  • Aider au manque de main d’œuvre en assouplissant les règles qui pourrait permettre d’augmenter les logements pour les travailleurs saisonniers.
  • Mettre en place et coordonner une table de travail afin de trouver des solutions au problème de main d’œuvre et ce, en concertation avec les différentes organisations susceptibles d’aider dans ce dossier (Emploi-Québec, Immigration Canada, ATR, MRC,…).
  • Il serait aussi important qu’il y ait un CPE à Tadoussac

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Inscrivez voitre commentaire
Inscrire votre nom